<iframe src="https://www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-TT59L2" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden"></iframe> Koninklijke Ahrend devenant membre officiel du Circular Economy 100 (CE100)

Koninklijke Ahrend devenant membre officiel du Circular Economy 100 (CE100)

Koninklijke Ahrend franchit une étape supplémentaire dans la promotion de l’économie circulaire en devenant membre officiel du Circular Economy 100 (CE100) de la Fondation Ellen MacArthur.

  • La Fondation Ellen MacArthur est la plus grande plate-forme au monde en matière d’économie circulaire. Son objectif est d’accélérer la transition vers ce type d’économie.
  • L’avenir appartient à l’utilisation circulaire de l’équipement de bureau. De plus en plus d’acteurs du marché, parmi lesquels les pouvoirs publics, veulent des produits qui sont fabriqués, entretenus et repris selon les principes circulaires.
  • L’appel d’offres récent de l’administration centrale néerlandaise pour l’aménagement de 100 000 postes de travail (le plus grand appel d’offres circulaire jamais lancé sur le marché néerlandais) illustre bien la croissance rapide de la demande en solutions circulaires.

En tant que membre du CE100, Koninklijke Ahrend collaborera avec des multinationales de premier plan, comme Nike, H&M, Renault et Google, afin de développer de nouvelles opportunités pour l’économie circulaire. De cette manière, Ahrend vise à élargir son expertise et ses connaissances en la matière et à collaborer avec d’autres experts, partenaires et membres du CE100 pour stimuler la transition vers une économie circulaire et développer des opportunités commerciales. Ahrend est convaincu que ses connaissances et son expérience peuvent apporter une contribution utile au réseau CE100.

Eugène Sterken, CEO de Koninklijke Ahrend : "Notre participation au CE100 est un outil puissant, à travers lequel nous pouvons aider à accélérer la transition vers une économie circulaire. À terme, notre ambition est de seulement fabriquer des produits réutilisables à l’infini et qui ne produisent donc plus aucun déchet. Nous observons une croissance rapide de la demande en solutions circulaires sur les marchés néerlandais et européen des meubles de bureau. Grâce à notre approche unique et à notre avance en matière d’innovations durables, nous sommes en mesure d’apporter des solutions adaptées à ces besoins croissants en environnements durables, que ce soit pour le secteur du travail, des soins ou de l’enseignement."

Une longue tradition de solutions durables
Chez Koninklijke Ahrend, la transition vers une économie circulaire est déjà ancrée dans les valeurs et les activités de l’entreprise depuis 25 ans. En 1994, la société créait ainsi la première chaise de bureau recyclable et, en 2011, Ahrend était reconnu comme première et unique entreprise Cradle to Cradle dans le secteur des meubles de bureau. En outre, Ahrend s’engage activement dans la participation des personnes souffrant d’un handicap professionnel. Koninklijke Ahrend emploie ainsi plus de 180 personnes éloignées du marché du travail. 

Koninklijke Ahrend: pionnier de la pensée et la fabrication circulaires
En tant que pionnier de l’économie circulaire, Ahrend est en avance sur ses objectifs pour boucler entièrement son cycle de fabrication d’ici à 2020. De fait, de plus en plus de clients, aux Pays-Bas comme à l’étranger, s’associent à Ahrend pour rechercher les solutions circulaires les mieux adaptées. Pour éviter autant que possible de gaspiller les matériaux et l’énergie, l’attention se porte non seulement sur les produits mêmes, mais aussi sur la conception, la (ré)utilisation, la gestion et l’entretien. Koninklijke Ahrend a mis en œuvre des projets d’aménagement de bureau déjà circulaires dans différentes organisations renommées.

Faire la transition de la possession vers l’utilisation
Convaincu que le partage des connaissances est nécessaire pour mettre en marche l’économie circulaire, Ahrend organise sur ce thème des programmes de formation destinés aux jeunes professionnels et aux écoles. L’approche circulaire innovante d’Ahrend s’exprime aussi à travers un nouveau modèle d’entreprise circulaire : « les meubles en tant que service ». Ce concept propose un aménagement de bureau complet selon un modèle de paiement à l’utilisation. Le client paie ainsi les meubles et les services sur une base mensuelle. Ahrend reste propriétaire et responsable de la reprise des meubles. Ce concept a été appliqué avec succès, entre autres, au siège central de la Fondation Ellen MacArthur, au Royaume-Uni.

Le plus grand appel d’offres circulaire
L’appel d’offres récent de l’administration centrale néerlandaise pour l’aménagement de 100 000 postes de travail – le plus grand appel d’offres circulaire jamais lancé sur le marché néerlandais – illustre bien la croissance rapide de la demande en solutions circulaires. Cet appel d’offres a débuté le 31 mars 2017 et s’inscrit dans un programme national pour faire de l’économie néerlandaise une économie circulaire d’ici à 2050. L’aménagement des bureaux de l’administration centrale néerlandaise est l’une des catégories qui ouvrent la marche dans le cadre de ce programme. Les premiers contrats entreront en vigueur le 1er septembre 2017 et l’appel d’offres porte sur la fourniture de (nouveaux) meubles de bureau circulaires, ainsi que sur l’entretien, la réparation et la remise à neuf du mobilier existant.