<iframe src="https://www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-TT59L2" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden"></iframe> Ahrend introduceert De LAURA®

Ahrend lance le LAURA®

La fondation « Stichting Project Laura » et Koninklijke Ahrend ont collaboré pour réaliser le rêve de Laura Brussaard : la fabrication du fauteuil LAURA®. Un fauteuil avec une histoire tout à fait spéciale.

La fondation « Stichting Project Laura » et Koninklijke Ahrend ont collaboré pour réaliser le rêve de Laura Brussaard : la fabrication du fauteuil LAURA®. Un fauteuil avec une histoire tout à fait spéciale. Laura Brussaard faisait des études de Design industriel à l'Université d'Amsterdam et est décédée à l'âge de 17 ans suite à l'utilisation de la pilule contraceptive en association avec une anomalie génétique. Les recettes du siège iront à la fondation Stichting Project Laura. Cette fondation se consacre à la sensibilisation autour de l'utilisation de la pilule, et des risques accrus de thrombose en conséquence.

Le rêve de Laura

En 2012, Laura a commencé, pleine d’énergie, ses étude de Design industriel où elle mettait tout en œuvre pour réaliser son rêve : créer un mobilier design où les groupes vulnérables pourraient se sentir en sécurité. Malheureusement, elle n'a pas été en mesure de réaliser son rêve, elle en a été empêchée dans la vie réelle.

Dans les premiers mois de ses études, elle conçoit un siège dont l'objectif était d’être un endroit sûr pour tout le monde. Elle dessine un siège qui est réversible avec une différence au niveau de l’assise, tant pour les enfants que les adultes. Pour réaliser le rêve de Laura, son croquis a été retravaillé par d'autres étudiants de son école, et le designer Bas Pruyser. Avec l'équipe design Ahrend, le croquis a été finalisé dans un prototype qui a fini par prendre vie sous la forme du LAURA®.

Le croquis de Laura Brussaard sur la base duquel le fauteuil LAURA® a été développé.

Une petite grippe

Ce qui a commencé comme une grippe inoffensive s’est avéré être beaucoup plus dangereux. Laura ne se sentait pas bien, elle était fatiguée et avait parfois des vertiges. C’étaient des symptômes vagues auxquels le médecin ne pouvait rien faire. De la fatigue ou une grippe, voilà quel était le diagnostic. L’affection initialement bénigne s’est révélée avoir des conséquences malignes suite à l'utilisation de la pilule contraceptive en association avec un problème génétique. Une thrombose a conduit à une embolie pulmonaire et, après quatre jours, à un arrêt cardiaque fatal. Koninklijke Ahrend et Stichting Project Laura poursuivent donc son rêve : un fauteuil réversible et confortable, pour les enfants et les adultes.

« Je me souviens lorsque Gerard (le père de Laura) nous a présenté l'histoire de Laura et le croquis pour la première fois. Tous les deux nous avaient fait une grande impression. Nous nous sentons très honorés de pouvoir aider à réaliser le rêve de Laura et signifier quelque chose sous cette forme pour le projet de la Fondation Stichting Project Laura », déclare Arnold Struik, directeur Concept & Design chez Ahrend.

 

Stichting Project Laura

La fondation Stichting Project Laura a été créée par les parents de Laura : Gerard et Anita Brussaard. Gerard Brussaard : « Avec la fondation Stichting Project Laura, nous voulons faire faire savoir à un public plus large que cela arrive souvent chez les jeunes filles. La pilule peut, et c’est d’autant plus le cas si elle est associée à une maladie génétique, rapidement devenir un problème. Avec la vente du LAURA®, nous voulons susciter plus d'attention et de sensibilisation auprès des médecins (de famille) pour savoir rapidement détecter cette combinaison dangereuse. »

Le fauteuil LAURA® : 
ahrend.com/delaura
Stichting Project Laura : www.stichtingprojectlaura.nl