Ahrend assiste la police à grande échelle dans son défi circulaire

Ahrend assiste la police à grande échelle dans son défi circulaire

Le contrat pour l'équipement des immeubles de bureaux des services de la Police néerlandaise a été à Ahrend.

Après une vaste procédure de , les services de police ont retenu la solution la plus durable et la plus rentable au niveau économique. La police était à la recherche d'un partenaire pouvant proposer un package complet, Ahrend va donc effectuer un inventaire du mobilier de bureau existant, va le moderniser et proposer de nouveaux meubles. L'accord a été entériné pour une période de deux ans, avec la possibilité en option de pouvoir le renouveler deux fois pour une période d'un an à chaque fois.

Le management circulaire et la revitalisation du mobilier de bureau en pratique

Ce projet de grande ampleur comprend un cycle circulaire complet du mobilier de tous les immeubles de bureaux occupés par les services de police, allant de l'inventaire à la gestion du patrimoine, par la revitalisation et la réutilisation et incluant aussi l'élimination et le recyclage. Ahrend évaluera l'état du mobilier en concertation étroite avec la police. La société a développé un système de management du patrimoine unique qui permet une gestion efficace du mobilier de bureau. Cette application génère un aperçu de la quantité et de l'état du mobilier présent à chaque endroit, permettant aux services de police de décider où et quand chaque meuble pourra être réutilisé.

Comme le dit Robin Goemans, directeur général d'Ahrend : « Dans la plupart des cas, la revitalisation est une alternative efficace et durable à l'acquisition de nouveaux meubles. De plus, il est moins coûteux de remplacer des composants et de remettre les meubles dans un état proche du neuf. La revitalisation représente une part importante du processus circulaire proposé par Ahrend. C'est parce que nos produits sont conçus de manière modulaire depuis de nombreuses années que nous pouvons utiliser des composants séparés pour moderniser le mobilier. Nous pourrions pour ceci prendre en exemple le fait de remplacer des pieds de bureaux fixes par des pieds réglables en hauteur, en veillant à ce que le mobilier revitalisé s'adapte à l’intérieur et basé sur les activités adoptées par les services de police. Nous sommes très heureux de pouvoir aider la police pour ce qui représente le plus grand défi circulaire et logistique de notre métier aux Pays-Bas. »

Durabilité et rentabilité

Du point de vue de la durabilité et de la rentabilité, les services de police attachaient une grande importance à la réutilisation du mobilier existant. La police et Ahrend s'efforceront, autant que possible, de réaliser les opérations de revitalisation sur place. Ceci non seulement dans le but de réaliser des économies, mais aussi de diminuer la consommation de matières premières et les émissions de CO2. L'objectif du contrat est à la fois de décharger les services techniques de la police et de travailler avec une entreprise pouvant proposer un package complet, pour qu’il n’y ait qu'un seul interlocuteur pour l'ensemble des prestations. Ahrend a démontré à la police que tout ceci est possible.